Ballade le long de l’Allier

Pourquoi pas, par une belle journée ensoleillée, partir à la découverte de la rivière Allier ?
L’itinéraire, au départ de Vieille-Brioude, à 4 kms du Clos des Campanules, vous conduira dans la vallée de l’Allier, affluent de la Loire, qui prend sa source en Margeride, coté Lozère.
Selon le temps dont vous disposez et vos centres d’intérêts, vous choisirez de suivre la vallée jusqu’à Langeac/Chanteuges ou plus au sud jusqu’à Monistrol d’Allier. Dès les premiers virages, votre regard sera capté par une mosaïque de paysages verdoyants, composés de champs, de petits villages ruraux et de la rivière sinueuse en contrebas.

Plusieurs étapes valent le coup d’œil

• Saint-Ilpize, son pont suspendu et son château dominant la vallée qui accueille des expositions chaque été.
• Lavoute-Chilhac et son prieuré clunisien Sainte Croix de la Volte, fondé au XIe siècle, niché dans une boucle de la rivière. A quelques kilomètres du village, Chilhac et son musée de paléontologie et sa collection d’ossements fossiles découverts in situ.
• Langeac qui marque de début des gorges de l’Allier où la vallée va se faire plus étroite. Les paysages, façonnés par l’eau et les volcans, sont plus sauvages. Poursuivre la route vers Chanteuges, Saint-Arcons d’Allier, Saint-Julien des Chazes, Prades, jusqu’au Monistrol d’Allier. Vous pourrez visiter les nombreuses chapelles romanes proposant des peintures murales étonnamment conservés.

A noter : le Haut Allier bénéficie du label « Pays d’art et d’histoire ». A découvrir à l’Espace Notre Dame de Brioude (Office de Tourisme), centre d’interprétation de l’Architecture et du Patrimoine (CIAP).
Le Haut-Allier se visite aussi en train au départ de Brioude : « train touristique des Gorges de l’Allier ». Il circule les mercredis en juillet et août.

L’Allier : une rivière à saumon

Les saumons nés dans les gorges de l’Allier entament leur long voyage vers les mers froides du Groenland. Ils y restent de un à 4 ans, puis remontent la rivière pour se reproduire sur leur lieu de naissance. La pêche au saumon fait partie du patrimoine culturel du Haut-Allier. Les eaux très poissonneuses et le développement de la pêche au début du XXe siècle font la renommée de Brioude. A cause de la pollution, de la pêche intensive dans l’océan atlantique et des nombreux barrages qui freinent sa remontée, le saumon de l’Allier est menacé. De nombreuses réalisations tentent de corriger cette évolution : à découvrir à la « Maison du Saumon et de la Rivière » à Brioude et au « Conservatoire National du Saumon Sauvage » de Chanteuges. Ce dernier héberge depuis 2000, la plus grande salmoniculture de repeuplement d’Europe de Salmo Salar.

Allier et sports d’eaux vives

Le Haut-Allier se découvre aussi, d’avril à octobre, à partir de la rivière ! En effet, les eaux tumultueuses des gorges de l’Allier offrent de nombreuses activités aux amateurs de sensations fortes : rafting, kayak, hot dog, hydrospeed, canyoning… Celles-ci sont bien sur encadrées par des professionnels, moniteurs ou guides Brevet d’Etat.
Plusieurs prestataires (Tonic aventure, Canoë Val d’Allier, UCPA…) proposent également des activités comme le canoë. Celui-ci invite à la flânerie sur les eaux plus calmes de la rivière, notamment entre Langeac et Brioude. Prévoir une demi-journée ou une journée, avec différents niveaux de difficulté.
De plus, tout au long du parcours de la rivière, des sites naturels préservés et des plages aménagées et surveilles en été, permettent aux vacanciers de se baigner dans les eaux limpides de l’Allier.

Sources : Wikipedia, OT Brioude

Réservez votre séjour au Clos des Campanules : infos et réservations.